Synthèse du séminaire                                        ISAV de Faranah – 18 au 20 Décembre

 

Introduction générale: Au regard des multiples problématiques environnementales qui menacent les pays du globe (pollution, sécheresse, déforestation etc.) la gouvernance mondiale de l’alimentation s’oriente dorénavant vers la promotion des techniques agricoles locales, durables et écologiques. Face aux défis socio-économiques et environnementaux auxquels est confrontée l’agriculture subsaharienne, les Etats subsahariens se doivent de s’engager pleinement vers des modèles agricoles prometteurs en termes de bénéfices sociaux, environnementaux et économiques. Une alimentation saine et locale est primordiale pour la santé des communautés.

C’est dans ce contexte que TERRAFRIK, en partenariat avec l’ISAV et avec le soutien financier et technique du PAM, du PNAAFA, d’Aide et Action, de France Volontaires et d’autres partenaires, a organisé le séminaire « Terres et Bien-être Noirs » (TBN) à l’Institut Supérieur Agronomique et Vétérinaire de Faranah, du 18 au 20 décembre 2018. Ce séminaire a pour ambition de jouer un rôle de tremplin pour participer à la dynamique mondiale de la transformation de l’agriculture dans le souci de viser la souveraineté alimentaire, l'insertion socioéconomique des jeunes et des femmes à l'emploi par le biais de l’entrepreneuriat agricole, de réfléchir sur des modèles d’organisation efficients pour consolider les chaînes de valeur agricole.

Le choix de tenir ce séminaire à Faranah n’a pas été un hasard : Terre de naissance d’Ahmed Sékou Touré, premier Président guinéen et père de l’indépendance. Faranah est située dans une région à la terre fertile et à haute potentialité agricole, où se trouve la source du fleuve Niger qui alimente en eau le centre et l’est du pays et de nombreux États voisins (la Sierra Leone, le Mali, le Niger, le Bénin et le Nigéria).                                  suite du déroulé  ICI                

     

 

 

   

     

Module2

Connexion